Tipp Wanderungen

Renchtalsteig: chemin de grande randonné sur les hauteurs de la vallée de la Rench

Schwierigkeit Schwer
Länge 98.2 km Dauer 32:00 h
Aufstieg 4380 m Abstieg 4261 m
Höchster Punkt 1052 m Niedrigster Punkt 193 m

Ce sentier de randonnée est certifié par l’association nationale des randonneurs. Si vous traversez les vignobles de la vallée du Rhin, escaladez le sommet du Mooskopf et Alexanderschanze et rentrez par les chutes Allerheiligen, vous vous rendrez compte qu’il rappelle en de nombreux endroits un paysage alpin. Tout au long de votre parcours, vous rencontrerez les formes caractéristiques et uniques des paysages de la Forêt-Noire du Nord et de la Forêt-Noire moyenne. Des paysages typiques comme les vignobles autour de la métropole du vin Oberkirch, les étendues de landes dans la région d’Alexanderschanze, de Zuflucht et de Schliffkopf à près de 1000m d’altitude, des larges plateaux découverts, des parois rocheuses chargées de légendes, des bosses, des sources, des cascades, des lacs glaciaires caractérisent ce sentier de qualité. Il n’est donc pas étonnant qu’on puisse le compter parmi les plus beaux et les plus attractifs sentiers de grande randonnée en Forêt-Noire et dans le Bade-Württemberg.

Le Renchtalsteig a obtenu le label de qualité « Qualitätsweg Wanderbares Deutschland » décerné par l’association des randonneurs allemands.

Eigenschaften property.attribute.properties.values.certificateWanderbaresDeutschland, Etappentour, aussichtsreich, geologische Highlights, faunistische Highlights, Gipfel-Tour, Rundtour, Einkehrmöglichkeit, kulturell / historisch, botanische Highlights
Kondition
Technik
Erlebnis
Landschaft
Beste Saison
  • Jan
  • Feb
  • Mär
  • Apr
  • Mai
  • Jun
  • Jul
  • Aug
  • Sep
  • Okt
  • Nov
  • Dez
Sentiers de randonnée.

Wegbeschreibung

Étape 1: de Bottenau à Oppenau

Distance à parcourir: 22,8 km

Itinéraire: partant devant la mairie, on suit d’abord la rue « Kindergartenstraße » et monte sur environ 900 mètres vers la chapelle de pèlerinage « St. Wendel ». En empruntant un chemin agricole goudronné dans les vignobles, on se dirige vers le refuge « Münsterblickhütte » et vers la chapelle « Teufelskapelle » via les points intermédiaires « Fichtenbuckel », « Rohrbacher Eck », « Schwarzes Kreuz » (crucifix en fonte). « Stollenwald » et « Illental » . Arrivé à la « Teufelskapelle », on a une belle vue sur la plaine rhénane, le village de Durbach et le château de « Staufenberg ». En continuant à travers les vignes, on fait un petit détour au château de « Staufenberg ». Là-bas, il faut rebrousser chemin sur 150 mètres. Après être monté en pente douce au point culminant des terrains viticoles à la lisière de la forêt, on descend doucement vers le point de passage « Stollenburg ». La randonnée se poursuit via les points de repère « Stollenwald Hölzle » , « Brandstetter Kapelle » , « Stürzelbacher Höhe » au « Hummelswald » , d’où on grimpe en pente raide à la « Bildeiche » . On emprunte ensuite le sentier de crête qui relie le hameau Ödsbach près de Oberkirch et le village de Durbach. Ce sentier mène via les repères « Schönwasen » et « Krebsenbacher Höhe » au refuge « Ofenloch » avec son aire de repos et sa fontaine, aménagé par la « Schwarzwaldverein » sur une clairière, d’où la vue s’ouvre sur les sommets du « Hornisgrinde » et du « Schliffkopf ». À partir du point de passage « Schönwasen », le sentier « Renchtalsteig » emprunte le tracé du sentier de grande randonnée « Kandelweg » jusqu’à la « Mooskopfhalde ». Repartant du refuge « Ofenloch », on monte, en passant devant la fontaine « Michelsbrunnen », à la « Mooskopfhalde », où le sentier « Renchtalsteig » quitte le tracé du « Kandelweg » et mène au col « Geisschleifsattel », où se trouvent les mémoriaux dédiés à l’écrivain Grimmelshausen et à la tempête « Lothar ». La randonnée se poursuit en direction du sommet du « Mooskopf » avec son belvédère (haut de 21 m) et un petit refuge de la section « Oberkirch » de la « Schwarzwaldverein ». C’est le point culminant de l’étape à une altitude de 872 mètres, offrant une vue panoramique. On descend ensuite sur un chemin forestier via le « Moosturmwegle » vers la « Edelmannskopfhalde », où il faut virer à droite en direction de la ferme « Mooshof » . Alors, la randonnée se poursuit sur une route goudronnée via le point intermédiaire « Sandbühl » à l’Auberge de montagne « Kalikutt » . Suivant toujours une route asphaltée, on se dirige ensuite successivement vers les points de repères « Börsgritt » , « Kuhbach » et « Lehwaldbrunnen » , où on peut savourer la vue magnifique en s’asseyant sur un banc sous un vieux tilleul. Arrivé à la ferme « Lehwaldhof » , on marche le long la pente au « Guckinsdorf » . Ainsi, on arrive enfin aux « Hugenhöfe » , où notre étape s’achève.

Étape 2 : de Oppenau à Bad Peterstal

Distance à parcourir : 16,5 km

Itinéraire: repartant des « Hugenhöfe » (à environ 400 m de la gare ferroviaire de Oppenau), on grimpe sans relâche (500 m de dénivelé) via les points de repère « Bühlhöfe », « Vorderbühl », « Bühlmatt » et « Am Wald » jusqu’à ce qu’on arrive au « Ibacher Holzplatz » , où on est récompensé par une vue splendide sur la bourgade de Oppenau et sur une grande partie de la vallée de la « Rench ». Arrivé là, on aura déjà fait le gros des ascensions de l’étape, dont le point culminant est le refuge « Hermersberger Hütte » à 850 mètres d’altitude. La randonnée se poursuit sur un beau chemin forestier avec peu de dénivelé via le « Schäfersfeld » , où on a une vue magnifique sur le village de Bad Peterstal, notre point de chute du jour, et sur la haute vallée de la « Rench ». Après avoir traversé quelques mètres plus loin la route menant au village de Nordrach, on arrive au bout de 2 km au col « L öcherbergwasen » . Le sentier passe alors de l’autre côté de la vallée et s’étend sur environ 2,5 km sur le territoire de la commune de Oberharmersbach, offrant de belles vues sur les vallées « Harmersbachtal » et « Kinzigtal ». Ayant atteint la crête, il vaut la peine de faire un petit détour de quelque 200 mètres pour voir le monument naturel du « Urselstein », une formation rocheuse de grés bigarré impressionnante. Passé de l’autre côté de la vallée de la « Rench », on continue en marchant sur les flancs du « Hermersberg » via le point intermédiaire « Täfele » au refuge « Hermersberger Hütte » , où la vue s’ouvre magnifiquement sur la colline du « Überskopf », qui surplombe le village de Bad Peterstal. Après être passé devant le refuge, on descend brièvement en suivant le chemin forestier « Hermersbergweg » à la fontaine « Kalter Brunnen ». Au point intermédiaire « Saale Brünneleweg » , il faut virer brusquement à gauche et descendre via les points de passage « Dornenweg », « Bühlbauerneck », et « Zefersgrund » jusqu’à ce qu’on arrive 400 mètres plus bas au centre thermal de Bad Peterstal, où notre étape prend fin.

Étape 3 : de Bad Peterstal à la « Alexanderschanze »

Distance à parcourir : 18,5 km

Itinéraire: partant de la « Kurhausbrücke » à Bad Peterstal , on passe devant le centre thermal. Ayant traversé la route L 96 et le parking du centre thermal, on continue jusqu’à ce qu’on arrive à l’escalier menant au terrain de foot (« Aufgang zum Sportplatz »). Après avoir monté l’escalier raide, on se dirige vers le point intermédiaire « Palmspring » en passant par les points de passage « Frentzeck », « Erlengrund » et « Holchenwasserfall » (cascades). Arrivé au « Palmspringeck » , on traverse d’abord la « Langenberg Ries » avant de marcher le long la rue « S ee-Ebene Straße » jusqu’à la « See-Ebene » (940 mètres d’altitude). C’est ici que le sentier « Renchtalsteig » aboutit sur le sentier de grande randonnée « Westweg ». Ayant parcouru environ 400 mètres, on arrive au belvédère « Seeblick », où on savoure une vue envoûtante sur le lac et sur les vallées « Seebachtal » et « Wolftal ». Par beau temps, on s’aperçoit même des montagnes du « Jura souabe ». La randonnée se poursuit alors en direction de la « Lettstädter Höhe » , où on trouve une pierre portant le numéro « 77 » - une ancienne borne qui marquait la frontière entre l’évêché de Strasbourg et le territoire appartenant aux Princes de Fürstenberg. Ici, on quitte le sentier de grande randonnée « Westweg » et se dirige successivement vers les points intermédiaires « Wildwies », « Bärenfelsen » et « Marienruhe » . Ensuite, on marche au « Rappenschliff » , une impressionnante formation rocheuse en grés bigarré qui tombe à pic. En continuant à descendre, on arrive aux cascades (« Wasserfall »), où il faut emprunter un sentier étroit montant qui débouche sur un chemin forestier menant au refuge « Sexauer Hütte ». Arrivé là, on prend la direction du « Teufelskanzelweg » , le sentier qui mène, en virant brusquement à droite, sur la « Teufelskanzel ». Ce sentier sinueux sur un terrain accidenté, en partie aménagé en escalier et montant sur une pente escarpée entre des roches de grés gigantesques, mène le randonneur 120 mètres plus haut.Pour parcourir ce tronçon très exigeant, les chaussures solides et une certaine sûreté du pas sont indispensables. Il ne faut pas non plus avoir trop facilement le vertige. Au point intermédiaire « Schnepfenmoos » , le sentier « Renchtalsteig » débouche à nouveau sur le sentier de grande randonnée « Westweg ». Arrivé là, on continue via les repères « Hildahütte » , « Graseck » et « Heuplatz » au parking « Neuer Höhenweg » , qui se trouve tous près de la « Alexanderschanze », le col central situé entre le sommet du « Kniebis » et les communes de Bad Peterstal-Griesbach, de Oppenau et de Baiersbronn. Le col doit son nom à une fortification (« Schanze ») bâtie en 1734 par le Duc Alexander de Wurtemberg pour sécuriser ce passage stratégique à la frontière du Wurtemberg.

Étape 4 : de la « Alexanderschanze » aux « Allerheiligen Wasserfälle »

Distance à parcourir : 23,5 km

Itinéraire: cette nouvelle étape prend donc son départ à la « Alexanderschanze ». D’abord, on marche via les points intermédiaires « Schwarzer Stockweg » , « Oberer Leitweg » , « Trogloch » , « Renchquelle » ( source avec fontaine) , « Schöngrund » et « Mittlerer Brandweg » au refuge « Renchtalhütte » . On continue en montant à la « Kohlgrube » . Quelques mètres plus loin, il faut tourner brusquement à gauche en empruntant un sentier qui mène tout droit vers le parking de la rampe de décollage des parapentistes, d’où on prend la direction du « Rossbühl » . La randonnée se poursuit en direction de la « Zuflucht » sur un sentier, qui vient d’être aménagé. À partir de là, le « Renchtalsteig » suit à nouveau le tracé du sentier de grande randonnée « Westweg ». Repartant de la « Zuflucht », on marche à la piste de ski homonyme en passant devant la « Röschenschanze ». Ensuite, côté droite de la piste de ski, on descend sur un sentier caillouteux à travers la forêt jusqu’au parking « Schwarze Lache » avant de remonter en pente douce quelque 600 mètres sur un chemin forestier, toujours à travers la forêt. En continuant sur le chemin forestier large, on profite tout le temps de vues vers l’ouest sur la vallée de la « Rench » jusqu’aux montagnes des Vosges. Ce chemin mène en grandes boucles au point de repère « Lotharpfad » . Après être descendu via les points de passage « Haferhüttenrank » , « Schwabenrank » et « Steinmäuerle » , on remonte sur un sentier bien aménagé au sommet du « Schliffkopf », qui culmine à 1.058 mètres d’altitude. On redescend du sommet, en prenant la direction du point de repère « Am Tausendmeterweg » , d’où on se dirige vers le refuge « Jakobshütte » . La randonnée se poursuit d’abord sur des chemins forestiers avant qu’il ne faille emprunter des sentiers en pente raide pour descendre à la ruine du Monastère « Allerheiligen » et à l’Auberge « Klosterhof » . Arrivé là, il faut prendre la droite dans le sentier qui mène à la « Engelskanzel » , un belvédère sur un rocher surplombant les cascades « Allerheiligen Wasserfälle ». Ensuite, on descend sur environ 1,4 km au parking « Wasserfall-Parkplatz » (arrêt d’autobus). Tuyau : au point intermédiaire « Lotharpfad » , on peut faire un détour en empruntant le sentier homonyme, qui fut aménagé sur le terrain que la tempête Lothar avait dévasté en 1999.

Étape 5 : des « Allerheiligen Wasserfälle » à la Ruine « Schauenburg »

Distance à parcourir : 16,8 km

Itinéraire: on part du parking « Wasserfall-Parkplatz » en grimpant en pente raide, en partie sur des escaliers, le long les cascades jusqu’à l’accès au mémorial de la « Schwarzwaldverein » (rotonde). Via les points intermédiaires « Ehrenmal », « Zierteich » et « Klosterhof » , on monte vers le parking et le calvaire « St.Ursula » . En continuant sur des sentiers étroits, qui traversent à plusieurs reprises le chemin forestier, on arrive à la fontaine « Eselsbrunnen » . La randonnée se poursuit sur des sentiers rudimentaires qui mènent au refuge « Knappeneck » , au parking « Sohlberg Parkplatz » et enfin sur la crête « Sohlberg Kamm » . Ensuite, on marche via la colline « Simmersbacher Kopf » au « Simmersbacher Kreuz » , d’où on continue vers les points de repère « Oberer Simmersbach » et « Rappenschrofen » . En traversant la futaie, on monte sur les collines « Buchwald - Kopf » et « Ringelbacher Kopf » . Puis on se dirige sur un chemin forestier avec peu de dénivelé vers le refuge « Buchwaldhütte » et vers le parking « Schwend Parkplatz » . Au bout d’une centaine de mètres, on tourne à gauche en empruntant un sentier rudimentaire qui traverse d’abord le taillis sur un terrain plutôt plat avant de ne descendre en pente plus raide dans la futaie. En passant devant des formations rocheuses, on marche à la ferme « Mühlebur » , d’où on continue de descendre en pente douce vers la fontaine « Dilgerbrunnen ». On quitte alors le chemin forestier en tournant à gauche dans un petit sentier, qui vient d’être tracé et mène, en partie en pente raide, en serpentines sur la colline « Tannenköpfle » . Arrivé en haut, on se dirige successivement, toujours sur un sentier rudimentaire, vers le refuge « Schwalbenstein - Hütte » , vers le mémorial « Schwalbenstein Denkmal » et vers la fontaine « Schwalbenstein - Brunnen » , d’où la randonnée se poursuit sur un chemin forestier large via le « Katzensteig » à la « Schweigmatt » . Ensuite, on descend, d’abord en forêt et puis sur un pré avec des arbres fruitiers, à la ruine « Schauenburg » . Repartant de la ruine « Schauenburg », on descend en pente raide sur un chemin agricole vers le parking « Schauenburg Parkplatz » , où l’étape s’achève.

Informations utiles : Ruine du Monastère « Allerheiligen » et cascades « Allerheiligen Wasserfälle »: le monastère était jadis une chartreuse de l’Ordre Prémonstratien, fondée entre 1191 et 1196 par la Comtesse Uta von Schauenburg. Juste à côté, on trouve les cascades avec une hauteur de 100 mètres.

« Rappenschrofen »: un belvédère sur un rocher , d’où on peut savourer une vue splendide sur la vallée.

Ruine du château-fort « Schauenburg »: bâti par le Duc Berthold II de Zähringen entre 1070 et 1090); depuis la ruine, on a une vue magnifique sur la pleine rhénane et les montagnes des Vosges.

Sicherheitshinweis En quelques parts du chemin de randonnée il faut traverser la route B28 très fréquentée. Faites attention!
Ausrüstung Des chaussures solides sont nécessaires!
Tipp des Autors Visitez les Ruines du monastère Allerheiligen et les cascades à Oppenau. La ruine Schauenburg à Oberkirch avec une vue magnifique.
Startpunkt La chapelle de pèlerinage St. Wendel
Öffentliche Verkehrsmittel Prenez le bus 7137 ou le train 718 jusqu'à Oberkirch. Ensuit avec le bus "Ringbus" 1 ou 2 à Bottenau.
PKW Autoroute sortie Appenweier en venant de Karlsruhe, puis sur la B28 direction Appenweier / Oberkirch. Après environ 10 km, vous passerez Nußbach / Zusenhofen. Peu avant Oberkirch, il y a un rond-point. Quittez-la en direction d'Oberkirch-Nussbach puis suivez la route en direction de Bottenau.
Parken Un parking est disponible à la chapelle St. Wendelin à Oberkirch-Bottenau ou à Oberkirch au stade. De là, vous pouvez prendre le bus "Ringbus" pour Bottenau.

Downloads

Quelle

Nationalparkregion Schwarzwald - Renchtal/Durbach